C'est quoi le

Design ?

Design

Le design (ou stylique) est une activité de création qui a pour but de résoudre des problèmes, de proposer des solutions pour améliorer la qualité de vie des êtres humains et plus largement du vivant.

Pour faire du design il faut devenir designer.

Définition design ?

Le design est un processus stratégique de résolution de problèmes qui favorise l'innovation, la réussite des entreprises et une meilleure qualité de vie grâce à des produits, systèmes, services et expériences innovants.

Le designer gère la complexité des solutions à aborder par la pluridisciplinarité qui est au coeur de son travail.
Sa culture se nourrit des arts dont les techniques lui servent à s’exprimer et la culture à s’inspirer, des techniques et des sciences qu’il utilise pour rendre ses solutions réalistes, des sciences humaines car le designer doit mettre l’être humain au coeur de ses préoccupations et des sciences de la nature car aujourd’hui il doit connaître l’impacte de sa création sur le vivant.

 

Le design n’entre pas dans la famille des arts décoratifs qui s’apparentent à de la création artistique. Le designer n’est pas un artiste, ses productions ne sont pas des pièces uniques. Sa création s’appuie sur l’innovation technique et les méthodes de production en série. 


Très orienté sur l’usage, les créations du designer ont pour objectif d’améliorer le quotidien des utilisateurs et le designer étant lui même styliste, ses créations peuvent également se remarquer par leur style.

Si Design aujourd’hui est utilisé à tors pour définir l’esthétique d’un objet par le marketing et la publicité, le Design est une méthodologie de production d’innovation complexe qui nécessite de savoir piloter plusieurs corps de métier et de comprendre les besoins des entreprises autant que des utilisateurs.

 

les domaines d'activité du design

Puisque le design est une méthodologie de solution de problèmes, on peut le retrouver dans de très nombreux domaines d’activité :

  • communication, 

  • web,

  • espace, 

  • espaces-verts, 

  • architecture, 

  • mobilier, 

  • produits, 

  • hautes-technologies, 

  • moyens de transport,

  • automobile,

  • emballage,

  • réalité virtuelle,

  • services,

  • art de la table,

  • sport,

  • etc.

A l’heure actuelle, les designers, par appétence, choisissent de se spécialiser. Sont alors nés différents domaines dans le design :

Puisque le design est une méthodologie qui peut s’appliquer à de nombreux domaines, le designer devient global, on parle alors de Design Global.
 

 

Comment devenir designer ?

Pour devenir designer, il vous faudra suivre des études dans ce domaine, en règle général on devient designer après 5 ans d’études dans une école publique ou privée spécialisée.

A CY école de design nous formons au Design Global en 5 ans.

 
 

histoire du design moderne

Le siècle des lumières a fait naître une rationalisation de la production industrielle.
 

Suite à cette industrialisation rationalisée, le design tel qu’on le connait va naître au début du XXème siècle lorsque AEG, la célèbre firme électrique fait appel à l’architecte Peter Behrens pour réaliser la première agence de design intégrée au sein de l’entreprise.

Peter Behrens va mettre en place le design global d’AEG de l’usine au catalogue de produits. Peter Behrens posera les bases du fonctionnalisme, qui fera naître le Bauhaus par la suite en 1919. De nombreux designer vont suivre : Walter Gropius qui rédige le manifeste du Bauhaus, Ludwig Mies van der Rohe, Marcel Breuer, Marianne Brandt Charlotte perriand, Le Corbusier… Le design prend alors son sens social : offrir de beaux objets au plus grand nombre d’utilisateurs possible. C'est lui qui va étalement établir la profession de Designer Industriel comme profession libérale, au même titre que celle d'ingénieur, d'architecte, d'artiste, etc.


Les années 30 marqueront un tournant pour le design, démontrant sa force en tant que levier de développement économique. Raymond Loewy écrit « La laideur se vend mal » et toute la créativité américaine se déploie dans une industrialisation de masse propice à son essor.


L’après guerre confirmera l’essor du design dans le monde et le développement de techniques nouvelles offrira aux designers un terrain de jeu formidable : le néomodernisme.


Le design devient petit à petit la troisième branche du triangle de l’innovation en entreprise aux cotés de l’ingénierie et du marketing, même si ce dernier s’appropriera souvent le design comme un argument esthétique.

 

Le 21e siècle marque un nouveau tournant pour le Design qui devient le premier levier de développement économique des entreprises. Le design n’est maintenant plus réservé aux designers, il devient systémique et on peut faire appel à cette méthode de solution de problème pour gérer la complexité à tous les niveaux de la conception, même au niveau du management de l’entreprise. Des entreprises comme Apple ou Ikea l’ont démontré et les G.A.F.A.M. ne se seraient jamais imposés sans en appeler au design.


Le design est partout, il n’existe pas un objet, pas une application, pas un site web, ni une offre de service, une « expérience utilisateur » qui ne soit passé entre les mains d’un designer ou d’une méthode de conception intégrant du design.