Rechercher

Intervenant CY école de design : André Houllier, Couleur & Peinture

Nous avons à cœur de vous présenter ceux qui font Cy école de design aujourd’hui : les intervenants pédagogiques via une interview écrite recueillie auprès d’eux. 



L'intervenant que nous mettons en avant cette semaine est André Houllier, plasticien et formateur en Design Thinking. Il est intervenant à CY école de design pour les étudiants de première année Design Global sur l’atelier Couleur & Peinture.



Bonjour André, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bonjour, je m’appelle André HOULLIER, je suis plasticien et formateur en design thinking.

J’anime des sessions de créativité & innovation, depuis plus de 20 ans, dans divers domaines (conception d’un nouveau produit, d’un service, identité de marque, etc.), pour divers clients (cabinets d’études de marché qualitatives, entreprises : départements marketing, communication, recherche et développement), toujours en interaction avec les consommateurs.


En tant que plasticien, je réalise des vidéos, conçois des livres en dialogue avec mon activité de peintre. Mes expériences en art comme en design thinking ont leurs propres spécificités mais elles ne s’opposent pas. Bien au contraire, elles s’interrogent mutuellement et se complètent, comme les deux facettes d’une même pièce, comme le rêve et la réalité se nourrissent l’un de l’autre.


J’interviens durant l’atelier Couleur & Peinture à CY école de design.


Sur mon fil Instagram, qui n’est pas une vitrine mais un outil de travail et d’expérimentation, vous découvrirez ma démarche artistique :

>> Voir le compte instagram d'André Houllier


Sur mon site, vous pourrez vous faire une idée de la série de peintures que j’ai commencée en 2007. Technique mixte sur papier, format unique 120 x 120 cm, 171 peintures à ce jour.

>> Voir le site internet d'André Houllier


Pourquoi avez-vous décidé d’intervenir à CY école de design ?


L’idée de travailler sur le temps long, en construisant un projet, brique après brique est essentielle à mes yeux, ne serait-ce que dans ma pratique artistique ; parce que dans notre manière de penser et d’agir au quotidien : « prendre le temps de », c’est-à-dire, s’engager dans un processus, progresser par itérations, cheminer plutôt que tracer immédiatement une ligne droite, est souvent vécu par le monde de l’entreprise comme antinomique avec l’obligation de résultat.


Être conscient de la complexité des enjeux du monde d’aujourd’hui, tirer des leçons de nos erreurs pour aller vers une plus grande simplicité, « simplexité » dirait Edgar Morin, ne signifie pas confondre : nécessité d’agir et précipitation. Il s’agit d’inventer un nouveau paradigme, une nouvelle relation aux temps horaire et climatique, dans un monde en devenir dont nous ne serons pas les maîtres ou les propriétaires mais que nous partagerons en harmonie avec le vivant.


Le projet de CY école de design n’a rien d’épisodique, il s’inscrit dans un cycle de recherches et d’apprentissages, accessible financièrement et riche de la diversité de ses étudiant-e-s et de ses enseignant-e-s. Il nous donne la possibilité de nous émanciper de tout sentiment de fatalité, pour devenir les acteurs des grands changements de demain.


CY école de design est une école construite autour d’un projet ambitieux. Qu’en pensez-vous ?


Le Beau est toujours bizarre disait Charles Baudelaire, je l’entends au sens où une grande idée, se doit d’être dérangeante. Elle ne se contente pas d’établir un constat, tel Cassandre qui dénonce tout ce qui ne va pas, mais elle repose sur le besoin de se donner une perspective pour voir plus loin que le bout de son doigt.


Une vision du futur que les esprits chagrins ou cyniques croiront pouvoir enfermer dans un mot : idéalisme, en oubliant que, rien de concret ne saurait s’accomplir sans la quête d’un idéal.


Autour de cet élan fédérateur, nous allons poser ensemble les fondations d’un projet sociétal. Il s’agit d’une toute nouvelle aventure. Quoi de plus stimulant pour un futur designer ou pour un enseignant ?


Qu’allez-vous apporter à nos étudiants cette année ?

Qu’attendez-vous d’eux ?


Nous aborderons la notion de couleur en regard de mes expériences d’artiste peintre et de professionnel de la créativité. Ainsi, nous conjuguerons imagination et raison, c’est-à-dire, expression du sensible et pensée analytique.


Cet apprentissage se fera donc toujours en lien avec les préoccupations clefs d’un designer : sa capacité à innover en questionnant la symbolique et les codes chromatiques selon le contexte particulier dans lequel s’inscrit un projet. Nous apprendrons à diverger pour mieux converger, c’est-à-dire : générer des idées en toute liberté, prototyper selon des objectifs à respecter, pour enfin, donner vie à.


Nous éprouverons du plaisir à jouer avec les couleurs pour revendiquer une esthétique qui ne soit pas seulement agréable à l’œil mais qui sera au service d’une fonction. Un design porteur de sens qui soit à la fois bon pour soi, pour autrui et pour la planète.


Auriez-vous un mot à dire à de futurs étudiants qui auraient dans l’idée de nous rejoindre ?


Je résumerai l’ambition de l’atelier Couleur & Peinture en une phrase :

Apprenons ensemble à travailler sur le mot SENS du mot SENSIBLE, bienvenue aux pionnières et aux pionniers du design de demain !


Merci André.


27 vues0 commentaire