Rechercher

Etudiants CY école de design : Emma Lhéritier, 1ère année Design Global

Dernière mise à jour : 4 janv.

Nous avons à cœur de mettre en avant nos étudiants pour vous parler de l'école. Voici la première d'une série d'interviews de paroles d'étudiants. Cette semaine nous avons interrogé Emma Lhéritier qui nous a rejoint en 1ère année parmi les pionniers de l'école.


Bonjour Emma, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Emma Lhéritier, j’ai 18 ans et je fais partie de la première promo de CY école de design en 1ère année du D.U. Designer Global. Depuis mon enfance, je suis passionnée par l’art et le dessin. Je suis une jeune femme curieuse, empathique, sensible et créative.

Quelle promo as-tu rejoint en septembre ?

En septembre 2021, j’ai rejoint la promo de Design Global à CY école de design sur le campus de Saint-Germain-en-Laye.


Quel a été ton parcours avant d’entrer à CY école de design ?

C’est au Lycée Bascan à Rambouillet dans les Yvelines que je viens d’obtenir mon Bac avec les spécialités « Arts Plastiques » et « Sciences Economiques et Sociales ». Plus jeune, j’ai suivi pendant 5 ans, des cours de dessin dans une association avec une professeure des Beaux-Arts. Pour me conforter dans mon choix d’études, j’ai également effectué un stage d’une semaine dans une école préparatoire aux écoles d’art sur Paris.


Comment as-tu entendu parler de l’école et qu’est-ce qui a conditionné ton choix ?

J’ai connu cette formation grâce à un flyer sur les cursus de l’université de Cergy dans le cadre d’information sur l’orientation. En découvrant le site de l’école, je me suis inscrite à l’une des Web Sessions du mercredi, présentée par Dominique Sciamma, directeur de l’école. Après cette présentation et de nombreux renseignements sur le site internet, CY école de design répondait à toutes les attentes que j’avais sur une école de Design. Tout d’abord, l’aspect global de cette formation permet aux étudiants de ne pas « s’enfermer » dans une filière qui risquerait de ne pas leur plaire, et propose une plus large ouverture professionnelle. L’aspect environnemental est aussi une des raisons pour laquelle j’ai choisi cette école. Son principal souhait est de former des futurs designers conscients de la crise actuelle afin de trouver des solutions pour répondre aux problèmes environnementaux et sociaux. Enfin, les deux dernières années en alternance et le semestre à l’étranger m’ont convaincu pour rejoindre cette école.


Tu es rentrée en cours le 24 septembre dernier. Comment ça se passe ?

Tout se passe parfaitement bien. La vie sur le campus est plus qu’agréable. Les locaux sont neufs, l’espace est arboré et propre. Le cadre de travail est motivant et stimule la création des élèves.

Pour ma part, je me sens bien intégré dans ma classe. Nous avons appris à nous connaitre très rapidement et après 2 mois, j’ai fait de belles rencontres et très enrichissantes.

De plus, les cours sont très diversifiés. Passant de perspective à l’histoire de l’art par exemple, les étudiants sont conditionnés à apprendre les bases dans de nombreuses matières afin de réaliser des projets et répondre à de vraies problématiques.


Tu démarres un parcours sur 5 ans, quel est ton objectif pro ?

J’ai intégré cette école pour son aspect « global » et découvrir des formes de design différentes. L’idée du métier du designer que j’avais et que j’ai s’oriente vers le monde du luxe et/ou de la mode. Pour l’instant, je suis majoritairement intéressé par le design Objet et Produit, que l’on aborde principalement lors du cours de Sketch.


Comment te vois-tu évoluer dans 5 ans ?

Sur 5 ans, je me vois évoluer au sein de cette école en acquérant de nombreuses connaissances et en accumulant un bagage culturel, artistique, technique et éthique, qui me servira tout au long de ma vie professionnelle et personnelle, me permettant de penser le monde autrement.


Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

On peut me souhaiter de m’épanouir dans mes études, de progresser dans les différents domaines enseignés et de trouver une voie professionnelle qui me correspond. Mais aussi, de rencontrer des professionnels et pouvoir me créer un réseau de relations me permettant de mettre à bien mes projets, mais aussi d’apprendre tous les jours auprès de personnes ayant de l’expérience .


Merci Emma :)


322 vues0 commentaire